Le BAFA


Le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) est une formation validée par un brevet délivré par le Ministère de la santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative. Le BAFA permet d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en Accueil Collectif de Mineurs (ACM, plus généralement appelés colo/centres de vacances et centres de loisirs).

Ces accueils ont vocation à offrir aux enfants et aux jeunes des activités éducatives adaptées à leurs besoins, durant les temps de loisirs et de vacances. Les organisateurs de ces accueils sont en majorité des associations, des mairies ou des comités d’entreprise. Ils peuvent être également des sociétés commerciales ou des particuliers.


A quoi vous prépare le BAFA ?

La formation préparant à l’obtention de ce brevet a pour objectif de vous préparer à exercer les fonctions suivantes :

  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs.
  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs et en particulier les sensibiliser, dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet pédagogique, aux risques liés notamment aux conduites addictives et aux pratiques sexuelles ; apporter, le cas échéant, une réponse adaptée aux situations auxquelles ils sont confrontés ;
  • construire une relation de qualité avec les mineurs qu’elle soit individuelle ou collective et veiller notamment à prévenir toute forme de discrimination ;.
  • participer à l’accueil, à la communication et au développement des relations entre les différents acteurs ;
  • encadrer et animer la vie quotidienne et les activités.
  • accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.

Les 3 étapes de formation

Pour obtenir le BAFA, vous devez suivre deux sessions de formation théorique et un stage pratique qui se déroulent obligatoirement dans l’ordre suivant :

1ère étape :

Une session de formation générale (de 8 jours minimum), qui vous permet d’acquérir les connaissances de base nécessaires pour encadrer un groupe d’enfants.

 2ème étape :

Un stage pratique (14 jours effectifs minimum), qui vous permet la mise en œuvre des acquis et l’expérimentation. Ce stage est à effectuer dans un accueil de loisirs habilité par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Il peut s’effectuer en plusieurs fois. (Dés le début de la formation BAFA, mettez-vous à la recherche d’une structure pour vous accueillir lors de votre stage pratique).

3ème étape :

Une session d’approfondissement (de 6 jours minimum) ou de qualification (de 8 jours minimum) qui vous permet de revenir sur l’expérience en stage pratique, et d’approfondir, de compléter, d’analyser vos acquis et besoins de formation. C’est également un moment pour acquérir de nouvelles connaissances et compétences en lien avec un thème particulier.

Vous avez 30 mois pour suivre l’intégralité de la formation. Il ne peut pas s’écouler plus de 18 mois entre la formation générale et le stage pratique, sauf en cas de demande de dérogation avant le terme des 18 mois. Dans ce cas, adressez-vous à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) de votre département de résidence. La DDCSPP peut accorder une prorogation d’un an maximum aux candidats pouvant justifier d’un « empêchement pour cas de force majeure ». Il convient d’adresser cette demande par écrit et de la motiver expressément.


Contenus des stages

Etape 1 : Session de formation générale

Au cours du stage de formation générale, quatre points essentiels qui ne sont pas à dissocier les uns des autres seront abordés :

  • La connaissance de l’enfant
    Nous tiendrons compte des rapports actuels sur la connaissance de l’enfant (développement physique et psychologique de l’enfant, influence sociologique, évolution de l’idée de l’enfant).
  • Les activités
    Les notions d’activités et de jeux chez l’enfant seront abordées en analysant la façon dont les enfants utilisent ce qui les entoure pour jouer. Nous réfléchirons ensuite sur les possibilités qu’a un(e) animateur(trice) de centre de vacances d’enrichir et de favoriser le jeu chez l’enfant durant ses vacances.
  • La vie quotidienne en centre de vacances
    Les notions d’hygiène, d’alimentation et de rythme de vie chez l’enfant seront abordées.
  • La sécurité et la législation
    Découverte de la législation et du cadre réglementaire de la Jeunesse et des Sports.
Etape 2 : Stage pratique

Vous l’effectuerez en qualité d’animateur(trice) stagiaire dans le cadre d’un centre de vacances ou centre aéré pour enfants et adolescents, agréé Accueil Collectif de Mineurs auprès de la DDCSPP.

Afin de faciliter votre recherche d’expérience pratique, le GPAS vous fournira des éléments en fin de stage. Le service recherche-formation du GPAS est en permanence à votre disposition pour vous aider dans vos recherches.

Etape 3 : Session d’approfondissement

Les stages d’approfondissement proposés par le GPAS permettent aux stagiaires l’acquisition de connaissances et l’utilisation des ressources du milieu pour proposer aux enfants de nombreuses activités.

Ces stages doivent permettre aux stagiaires :

  • d’acquérir des compétences techniques sur la mise en place d’activités en lien avec la thématique de l’approfondissement
  • d’acquérir des connaissances théoriques spécifiques à la thématique
  • une mise à jour des connaissances en législation d’Accueil collectif de Mineurs.

La formation doit permettre à chaque stagiaire d’articuler ces trois aspects, afin d’être en capacité de réinvestir, dans la pratique auprès d’enfants et de jeunes, les compétences acquises pendant le stage en prévoyant l’organisation, la prise en compte de chacun des enfants et en tenant compte des contingences liées à la structure.

Les thèmes des stages sont proposés en référence aux milieux naturels, économiques et sociaux.

Les thèmes développés sont :

  • L’enfant et les arts plastiques (compétences techniques sur la mise en place d’activités d’art plastique avec les enfants, connaissances théoriques spécifiques aux arts plastiques : l’enfant et la peinture, l’art contemporain, etc)
  • L’enfant et le bord de mer (compétences techniques sur le milieu marin, savoir lire une carte de marée, etc)
  • L’enfant et la nature (compétences techniques sur l’environnement et la nature, le développement durable,…)
  • L’enfant et les séjours éco-responsables (compétences techniques sur la mise en place de séjours sensibles au respect de l’environnement, alimentation saine, éco-mobilité, loisirs responsables…)