Le GPAS


Le Groupe de Pédagogie et d’Animation Sociale Bretagne est une association fédérative agréée jeunesse et éducation populaire. Elle regroupe 4 associations en Bretagne mettant en place des dispositifs enfance et jeunesse d’animation « hors les murs ». Les actions du GPAS Bretagne ont pour vocation de développer des actions de terrain, des formations et des activités de recherche.


Notre charte

Les actions du GPAS Bretagne ont pour vocation de s’adresser aux enfants et aux jeunes les plus touchés par la pauvreté et la marginalisation qu’elle soit sociale, économique ou culturelle.

Dans son fonctionnement quotidien ou à travers les actions mises en place, le GPAS Bretagne s’inscrit dans la tradition de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire, vecteurs de solidarité, d’interculturalité et de formation citoyenne.

Le GPAS Bretagne prend en compte l’enfant dans son environnement social comme élément fondateur de sa culture et de sa connaissance du monde, pour lui permettre de découvrir d’autres horizons, d’autres perspectives, d’autres cultures à travers des projets concrets, coopératifs dont il sera, avec l’aide des adultes qui l’entourent, l’un des participants actifs.

Dans toutes ses actions, le GPAS pose la parentalité comme élément essentiel de tout acte éducatif nécessaire à l’amélioration des conditions de vie de l’enfant.

Le GPAS Bretagne s’engage à mener des actions où fraternité et solidarité sont en jeu pour inviter la société à exercer ses obligations d’égalité et de non discrimination, ses devoirs quant à l’accès au travail, au logement, à la santé, aux loisirs, à l’éducation et à la culture.


Nos valeurs

Le GPAS développe, depuis 1980, un mouvement d’éducation populaire autour de la notion de pédagogie sociale qui trouve des références anciennes autour des travaux de pédagogues citoyens (Makarenko, Freire, Freinet, Charlot, Korczak, Ardoino, Illich, etc), convaincus qu’il était impossible de séparer l’éducation des conditions de vie.

Ouverte à tous, cette pédagogie peut notamment contribuer à prévenir la marginalisation sociale, culturelle et économique des individus en optant pour une ouverture sur le monde contemporain.

L’individu, comme être social, se trouve alors dans une double dynamique : être formé à la connaissance de la société contemporaine dans sa complexité, être capable d’agir dans cette même société comme citoyen critique mais impliqué.

Avec des références permanentes au travail coopératif, à la mutualisation des compétences, au partage des ressources individuelles et collectives, à la formation continue et à la vie associative, le GPAS tend vers les objectifs suivants :

  • la construction de l’autonomie de l’individu,
  • le renforcement du lien et de la cohésion sociale,
  • la reconnaissance du rôle des parents et le partage du travail éducatif,
  • une meilleure prise en charge des jeunes en difficulté.

Le projet éducatif du GPAS se base sur la mise en valeur des compétences des individus, de leur savoir-faire, de leur capacité. Le GPAS pose la parentalité comme élément essentiel de tout acte éducatif nécessaire à l’amélioration des conditions de vie de l’enfant, s’inscrit dans la tradition de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire. Nous défendons les valeurs d’émancipation, de coopération et de justice.

Les activités de loisirs liés à l’environnement, à la culture, aux pratiques sportives, à la solidarité, à la formation citoyenne et l’aide à la parentalité sont le support de la démarche d’éducation populaire du projet éducatif de l’association. Par les loisirs, l’enfant se trouve en relation avec des activités et des environnements nouveaux qui l’accompagnent dans sa compréhension du monde et qui sera support au respect de soi, des autres et à l’apprentissage de la tolérance.


Le BAFA au GPAS

Le BAFA tient une place importante au GPAS, depuis plus de 30 ans nous pensons que l’animation volontaire est un vecteur d’émancipation, d’ouverture au monde et un levier de l’éducation populaire.

La formation BAFA doit permettre à chaque stagiaire d’acquérir des compétences dans l’animation et la prise en charge concrète d’un groupe d’enfants. Des temps de réflexion et de pratique leur permettent d’articuler contenus théoriques et réalités auxquelles ils auront à faire face dans leur pratique d’animation. Les temps de formation favorisent la réflexion sur leurs motivations, permettent d’appréhender la globalité des accueils collectifs des mineurs (ACM), et d’être conscient de la responsabilité qui va leur incomber.

Nous pensons que chaque pédagogue, quʼil soit parent, animateur, éducateur ou tout simplement citoyen impliqué dans la vie de sa commune, de son quartier, a sur lʼenfant un projet éducatif qui se réfère consciemment ou non à un projet de société.

Trois entités éducatives se distinguent et se complètent plus particulièrement : la famille, l’école et l’éducation populaire, dans laquelle nous retrouvons l’ACM.

Les accueils collectifs de mineurs (ACM) peuvent occuper une place importante dans la vie des enfants et des jeunes. C’est pourquoi nous pensons que devenir animateur volontaire et s’engager dans une formation BAFA :

  • c’est se sentir prêt à prendre des responsabilités pour encadrer des groupes de jeunes
  • c’est construire et mener avec les jeunes des projets en accord avec le projet éducatif de la structure
  • c’est accompagner les jeunes vers une autonomie

Et l’ACM devient alors une des possibilités de l’engagement citoyen.

Se faisant, le projet éducatif du GPAS, en référence à ses finalités, insiste sur deux axes qui traversent l’ensemble des temps de formation :

  • L’enfant est un être social. La connaissance de l’enfant ne peut exclure la prise en compte de la pluralité des conditions d’existence qui fondent des relations différentes avec les adultes et les autres enfants qui l’entourent, la culture et le territoire de vie.
  • Les accueils collectifs des mineurs et les centres de vacances sont dans des environnements qui, quelle que soit leur implantation (milieu rural, maritime ou urbain) sont autant de sources d’activités et d’idées de loisirs qui favorisent la rencontre, la découverte d’activités nouvelles et l’ouverture sur le monde, le décloisonnement des activités de loisirs

Le réseau des GPAS

Le GPAS Bretagne est à ce jour constitué de 4 associations membres, agréés accueils collectifs de mineurs :

  • le GPAS qui intervient à Brest depuis 1980, auprès de 250 enfants de 6 à 13 ans et leur famille habitant les quartiers de la rive droite (Kérourien, Kéranroux, Quéliverzan, Recouvrance). Le GPAS agit par le biais de l’animation sociale des quartiers, activités de prévention, secteur enfance jeunesse et propose des activités basées sur la vie de la ville, notamment des projets réguliers permettant d’aborder la culture, la vie sociale, le sport d’une autre manière : c’est l’ouverture et la découverte du monde qui sont encouragées, avec des sorties quotidiennes et des séjours courts facilitant la responsabilisation de chacun.
  • le GRPAS qui intervient à Rennes depuis 1996, auprès d’une centaine d’enfants de 6 à 12 ans et leur famille du quartier de Maurepas. Le Groupe Rennais de Pédagogie et d’Animation Sociale propose des activités dans la ville de Rennes à des enfants de plusieurs classes de l’école primaire de Trégain hors temps scolaire. Le lien entre enfants, école et familles constitue le noyau d’un travail d’ouverture de l’enfant à la société contemporaine. Il s’agit pour le GRPAS de considérer l’interculturel comme élément fondateur de la formation citoyenne des enfants.
  • le GAPAS qui intervient à l’échelle de la Communauté de Communes du Cap Sizun (29) depuis 1983, auprès d’une centaine de jeunes âgés de 11 à 18 ans et leur famille. Le GAPAS Cap-Sizun propose des activités culturelles et des projets en lien avec l’environnement et le milieu marin. La place primordiale des jeunes dans l’élaboration des activités permet de développer des projets très impliquants et formateurs.
  • le GPAS Val d’Ille qui intervient à l’échelle de la Communauté de Communes du Val d’Ille (35) depuis 2007, auprès d’une centaine de jeunes de 11 à 18 ans et leur famille. Les actions menées par le GPAS Val d’Ille favorisent le décloisonnement de l’animation et son ouverture sur le Val d’Ille. Ce dispositif de « Pédagogie jeunesse » centre ses activités sur la découverte culturelle, sportive ou sociale du Val d’Ille et de ses alentours.